Alicia revisite des airs traditionnels et compose dans le style des musiques du monde, musiques folk-rock, musiques de film et minimaliste et répétitive.

Ce qui lui tient à cœur : le mélange des brumes du Nord avec la lumière du Sud, la rencontre des légendes et des mythes, la fusion des langues, réelles ou inventées, la réconciliation du monde tangible et du monde invisible, la symbiose des mélodies ancestrales et des sons actuels...

 

Ses guides ?

Kate Bush, Peter Gabriel, Mike Oldfield, Philip Glass, Pink Floyd, Steve Reich, Dead Can Dance, Bruno Coulais, Ludovico Einaudi, Sigur Ros, Kila, pour n'en citer que quelques-uns ...

et les peuples du monde entier, bien sûr.

 

Ainsi, qu'elle soit au piano, à la harpe, ou au chant, la musique "tribal-progressive" d'Alicia invite à un voyage tout à la fois réel et symbolique : une quête initiatique pour explorer son propre monde intérieur et questionner le monde extérieur.

 

Alicia navigue dans le monde du langage symbolique et des mythes, et ce n'est pas un hasard si son nom veut dire "La vérité du Couteau". Alitheia (vérité en grec), Coût, Coustel (le couteau, la lame, en occitan).

Son art, son chant, ses mots, se veulent aussi affûtés, vifs, que clairvoyants.

Et ne vous fiez pas à la douceur de sa harpe, elle cache rythme endiablé, énergie et virtuosité !